fbpx

Quelle est la meilleure méthode pour apprendre l’Anglais ?

Publié le : Modifié le :

Vous n’arrêtez pas de dire « il faut que je me (re)mette à l’Anglais » mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Eh bien cet article tombe à point nommé ! Voici les meilleures méthodes pour apprendre l’Anglais. Après avoir lu ces quelques lignes, vous n’aurez plus aucune excuse !

5 méthodes pour améliorer son niveau d’anglais efficacement

#1 S’inscrire à une formation grâce au compte CPF

Le Compte Pour la Formation est un dispositif public d’aide à la formation continue professionnelle. Destiné à tous les employés, le CPF peut vous permettre d’accéder gratuitement à une formation d’anglais, comme celle que nous proposons chez Speakup English Coaching.

Pour qui ?

Tout salarié de plus de 16 ans peut profiter du CPF, qu’il travaille dans le secteur public ou privé. Vous n’avez pas besoin de l’accord de votre employé, et vous pouvez même aménager votre temps de travail.

En ce qui concerne la formation que nous proposons chez Speakup English Coaching, celle-ci s’adresse à tous les professionnels désireux d’améliorer leur anglais, et plus particulièrement leur anglais des affaires à l’oral.

En effet, plus qu’une formation, nous offrons un coaching personnalisé où l’apprenant se voit attribuer un coach anglophone avec lequel il pourra pratiquer l’anglais en situation professionnelle.

Pour quels résultats ?

English Speakup Coaching propose deux formules, pour deux objectifs bien distincts :

  1. Les ateliers: ils vous préparent en quelques séances pour passer un entretien d’embauche en Anglais, faire la présentation d’un produit ou d’un service devant une audience internationale, ou encore simplement pour peaufiner vos capacités d’orateur en anglais.
  2. Les sessions de coaching personnalisées : tout comme les ateliers, elles se déroulent par visioconférence et sont individuelles. Chaque session est unique et pensée en fonction de l’apprenant, de ses besoins et de son niveau. L’idée est de dépasser votre blocage à l’oral en pratiquant le plus possible, tout en enrichissant votre vocabulaire des affaires.

À la fin de notre coaching, vous serez en mesure de vous exprimer en anglais avec aisance et spontanéité. Vos craintes de communiquer dans une langue n’est pas la vôtre se sera évanouie, et vous y prendrez même beaucoup de plaisir !

Comment s’y prendre ?

Pour profiter de votre Compte Pour la Formation, il suffit de vous inscrire sur le site « mon compte pour la formation » et de suivre les quelques étapes à l’issue desquelles vous pourrez choisir la formation d’anglais que vous souhaitez suivre.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons d’ores et déjà à consulter notre article complet au sujet du CPF : Tout savoir sur le CPF.

En ce qui concerne votre inscription sur Speakup English Coaching, il vous suffit de nous contacter, nous vous expliquerons en quoi consiste notre coaching et nous organiserons une session de coaching gratuite d’une durée de 30 minutes pour que vous puissiez savoir si Speakup English Coaching répond à vos attentes.

#2 Regarder des films et des séries en Anglais

Selon certaines sources, plus de deux tiers des amateurs de cinéma anglophone optent systématiquement pour la version française. Grave erreur ! Les films et les séries constituent une excellente méthode d’apprentissage de l’anglais. Et en plus d’allier l’utile à l’agréable, elle est gratuite !

Pour qui ?

On croit à tort qu’il faut un certain niveau pour pouvoir regarder des films ou des séries en anglais. Mais grâce aux sous-titres, ce n’est absolument pas vrai !

Si vous aimez le cinéma ou le petit écran, que vous soyez grand débutant ou d’un niveau avancé, cette méthode pour apprendre l’anglais vous sera bénéfique. Elle ne vous demande aucun effort d’organisation ni même de compromis : il suffit de penser à la version originale avant d’appuyer sur play ou d’acheter votre place de ciné.

Pour quels résultats ?

Regarder des films ou des séries en anglais peut vous aider à améliorer votre compréhension à bien des égards :

  • Même avec les sous-titres en Français activés, votre oreille s’habitue à la tonalité anglaise. Il a d’ailleurs été prouvé que l’écoute passive permet d’enregistrer de nouveaux mots de vocabulaire.
  • Anglais, américains, australiens ou irlandais, les accents hollywoodiens sont hétéroclites! C’est l’occasion rêvée de vous familiariser avec tous types de prononciations.
  • Vous pouvez enrichir facilement et rapidement votre vocabulaire, même dans un domaine spécifique. Pour cela, il vous suffit de choisir des documentaires ou des films en fonction de votre besoin. Nous mettons d’ailleurs à votre disposition notre sélection de films en Anglais sur le thème des affaires.
  • Si vous êtes régulier, vous observerez même quelques progrès au niveau de votre prononciation. Pour cela, choisissez une série en Anglais pour débutant.

Regarder des films et des séries en anglais est un excellent complément, mais cette méthode ne se suffit pas à elle-même. Même si vous êtes un incroyable autodidacte.

Comment s’y prendre ?

Comme nous le disions à l’instant, vous pouvez parfaitement commencer avec les sous-titres en Français. Ce n’est pas en vain, et mieux vaut cela plutôt que de vous frustrer dès le premier film en VO visionné !

D’ailleurs, si vous êtes un grand débutant (que vous n’avez aucune base), n’hésitez pas à commencer avec des dessins animés en Anglais, ils sont généralement plus faciles à appréhender que les films.

Si vous avez quelques bases, essayez avec les sous-titres en Anglais. Vous pouvez peut-être commencer avec un film que vous avez déjà vu, de cette manière vous connaissez déjà le contexte. Sinon, vous pouvez aussi aller piocher dans notre sélection de films en anglais pour débutants.

#3 Écouter des podcasts en Anglais

Internet est plein de ressources éducatives gratuites et ludiques, dont les fameux podcasts. D’une durée variable, aux contenus et aux thèmes variés, les podcasts constituent sont une excellente méthode pour apprendre l’anglais.

Pour qui ?

Il existe des podcasts de toutes les sortes, et donc, pour tous les niveaux. Si vous êtes un grand débutant, vous trouverez grand nombre de podcasts éducatifs portant sur la conjugaison, la grammaire et le vocabulaire. Les plus avancés pourront, quant à eux, privilégier les podcasts d’émissions dont le thème est un peu plus spécifique.

Et puis, l’autre grand avantage du podcast est qu’il peut être écouté à n’importe quel moment de la journée et pratiquement n’importe où. Cette méthode pour apprendre l’anglais sied donc particulièrement bien aux plus pressés d’entre vous, dont l’emploi du temps est déjà bien chargé.

Pour quels résultats ?

Écouter des podcasts en Anglais pourra difficilement remplacer une formation suivie. Néanmoins, que ce soit en complément d’un apprentissage plus poussé ou pour vous remémorer quelques bases grammaticales, les podcasts peuvent vous aider à plusieurs niveaux :

  • Les podcasts éducatifs vous permettront de cibler une notion particulière et de la travailler sous un autre angle que celui de l’écrit. D’ailleurs bien souvent ils comportent des exercices de répétition.
  • Un peu à la manière des films en VO, écouter des podcasts vous permettra d’habituer votre oreille aux différents accents anglophones.
  • Si vous souhaitez enrichir votre vocabulaire dans un domaine spécifique, là encore, vous pouvez sélectionner vos podcasts en fonction de cela. Certains vous donneront même des listes de vocabulaire.
  • Pour ceux qui ont un niveau plus avancé, pourquoi ne pas directement opter pour une émission anglophone ? Humoristique, culturel ou informatique, il y en a pour tous les goûts. Et puis c’est l’occasion d’apprendre quelques expressions idiomatiques en Anglais !

Si vous êtes constant, alors les résultats pourraient vous bluffer ! Par contre, écouter un podcast en anglais une fois de temps en temps risque de ne pas avoir d’impact significatif.

Comment s’y prendre ?

Il existe plusieurs plateformes où vous pourrez télécharger des podcasts en anglais :

  • La BBC met notamment à la disposition des apprenants plusieurs ressources éducatives dont le podcast « The English We Speak » qui aborde des sujets divers et variés, depuis l’actualité jusqu’à l’origine de certains mots.
  • Toujours grâce à la BBC, vous pouvez télécharger gratuitement le podcast « 6 Minutes English » qui résume l’actualité en anglais.
  • Le British Council propose quant à lui des podcasts éducatifs destinés aux débutants et qui reprend la conjugaison, les règles grammaticales et fournit quelques mots de vocabulaire de la vie quotidienne.
  • Enfin, ceux d’entre vous qui souhaitent enrichir et améliorer leur anglais des affaires, nous vous invitons à jeter un œil à cette sélection de podcasts sur le thème du business.

Vous pouvez écouter vos podcasts à tout moment de la journée, et notamment pendant vos trajets, que ce soit dans les transports en commun ou en voiture. À ce sujet, lisez aussi notre article où nous vous donnons quelques astuces pour profiter de ce temps mort et apprendre l’anglais en conduisant.

#4 Lire en Anglais

Nous avons beaucoup parlé de l’importance d’habituer l’oreille à la tonalité anglophone et plusieurs des méthodes décrites jusqu’à maintenant sont avant tout auditives. Voici à présent une méthode pour apprendre l’Anglais qui devrait satisfaire les plus littéraires.

Pour qui ?

En réalité, cette technique d’apprentissage n’est pas exclusivement destinée aux amants de lecture. Rien ne vous oblige à lire Shakespeare ! Et d’ailleurs, cette méthode s’adresse aussi bien aux grands débutants qu’aux apprenants confirmés.

Quoi qu’il en soit, ce sont davantage les personnes dont la mémoire est visuelle qui profiteront des bénéfices de lire en anglais. Et c’est d’ailleurs le cas de la majorité des apprenants : les mots et les notions écrits sont beaucoup mieux assimilés que celles que l’on écoute simplement.

Si vous appartenez à cette catégorie de personne, alors cette méthode pour apprendre l’anglais est pour vous ! Attention, il ne faut pas pour autant mettre de côté les techniques auditives et l’oral. Il s’agit là d’un complément.

Pour quels résultats ?

Comme nous le disions à l’instant, lire en anglais aidera la majorité d’entre vous à mieux assimiler les mots de vocabulaire, mais pas que :

  • Vous pourrez améliorer votre orthographe, votre conjugaison et votre grammaire. Alors qu’à l’oral les mots ne sont pas toujours prononcés de la même manière selon les accents et que les expressions idiomatiques sont souvent utilisées, l’écrit est beaucoup plus « propre et correct ».
  • En lisant, votre cerveau assimilera automatiquement certains mécanismes et patrons, comme la structure des phrases. Vous aurez beaucoup plus de facilité à construire vos phrases, en utilisant les connecteurs anglais à bon escient.
  • Enfin, si votre niveau vous le permet, vous pourriez en profiter pour enrichir votre culture et privilégier les grands auteurs anglophones.

Comment s’y prendre ?

Les supports pour lire en anglais sont très variés et s’adaptent à votre niveau :

  • Si vous débutez, pourquoi ne pas lire des BD en anglais? Les dessins vous aideront à contextualiser les mots beaucoup plus facilement, et puis l’exercice sera bien moins intense que si vous vous attaquez à un roman.
  • Si vous n’avez pas le temps de lire, peut-être pourriez-vous acheter de temps en temps le journal en anglais ? À ce sujet, nous avons justement préparé une petite sélection des journaux à lire pour progresser en Anglais.
  • Enfin, si vous aimez la littérature classique, mais que votre niveau d’Anglais ne vous permet pas de lire un roman entier, sachez qu’il existe des versions bilingues où chaque page est traduite.

#5 L’immersion totale : la meilleure méthode pour apprendre l’Anglais

Nous avons fait le tour des méthodes simples et gratuites à mettre en place pour apprendre l’Anglais. Vient à présent le moment de vous dire ce que vous savez sans doute déjà : pour apprendre une langue, il n’y a vraiment rien de mieux que l’immersion totale. C’est la meilleure méthode incontestée pour apprendre l’Anglais.

Et contrairement à ce que la majorité des personnes pensent, ce n’est pas réservé à une élite de chanceux.

Partir quelques semaines (ou même quelques mois) à l’étranger ne coûte pas forcément très cher. Il existe aujourd’hui plein de façons de voyager à moindre coût. Entre les billets low-cost et tous les organismes type « wwoofing »  existants, avec un peu d’organisation et de bonne volonté, c’est un projet accessible à presque n’importe qui.

La seule chose dont vous avez besoin, c’est de détermination et d’oser sortir de votre zone de confort… À bon entendeur !

LES AUTRES ARTICLES

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :