fbpx

Comprendre la grille du TOEIC et son barème

Publié le : Modifié le :

La grille du TOEIC prévoit un barème compris entre 0 et 990 points. Pour autant, il n’est pas toujours facile d’interpréter son score et se situer par rapport aux attentes de l’entreprise. Voici quelques explications qui vous aideront à y voir plus clair.

Qu’est-ce que le TOEIC ?

Brève définition du TOEIC

Le TOEIC, acronyme de « Test Of English for International Communication », est un examen de renommée mondiale qui permet de mesurer le niveau de compréhension de la langue anglaise.

Il s’adresse à tous les apprenants désireux d’orienter leur carrière professionnelle vers l’internationale. En effet, et c’est la principale différence entre le TOEIC et le TOEFL, les thèmes abordés par l’épreuve concernent l’environnement professionnel.

En d’autres termes, le TOEIC mesure la compréhension, orale et écrite de l’Anglais des affaires.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette épreuve, nous vous invitions à consulter notre dossier complet sur le TOEIC.

En quoi consiste l’épreuve du TOEIC ?

Rappelons brièvement comment se déroule l’épreuve intitulée « Listening and Reading » :

  • La partie Listening évalue votre compréhension orale, elle dure 45 minutes. Vous devrez réponde à un QCM de 100 questions noté sur 495 points. Ces questions s’appuient sur divers types d’enregistrements.
  • Quant à la partie Reading, elle mesure votre compréhension écrite, elle dure 1 h 15. Ici encore, il s’agit d’un QCM de 100 questions noté sur 495 points. Et ces questions sont basées sur des textes.

En tout, l’épreuve dure donc 2 heures et elle est notée sur un total de 990 points. Notez d’ores et déjà qu’il n’est pas possible d’obtenir un score négatif au TOEIC puisque les mauvaises réponses (ou l’absence de réponse) ne sont pas pénalisées.

La grille du TOEIC expliquée simplement

La grille du TOEIC est un peu particulière dans le sens où le score obtenu repose sur le cumul de bonnes réponses. En effet, contrairement à la plupart des examens, ici les questions n’ont pas de barème indépendant.

Pour la compréhension orale, on distingue 3 paliers différents :

  • 45 % de bonnes réponses (c’est-à-dire 45 réponses correctes des 100 questions) = 200 points. Votre compréhension orale est jugée basique et très générale.
  • 60 % de bonnes réponses = 300 points. Votre niveau est correct, vous comprenez les idées et saisissez assez bien les nuances.
  • 75 % de bonnes réponses = 400 points. Votre compréhension orale est presque parfaite, vous êtes capable d’appréhender des sujets difficiles et variés.

À partir de 93 % de bonnes réponses, vous obtiendrez le score maximal, soit 495 points.

Pour ce qui est de l’épreuve de compréhension écrite, la grille du TOEIC prévoit un barème un peu différent, plus sévère :

  • 45 % de bonnes réponses = 150 points. Votre compréhension écrite est très basique et se cantonne au vocabulaire simple.
  • 60 % de bonnes réponses = 250 points. Vous êtes capable de faire des déductions simples à partir d’informations tirées d’un texte.
  • 75 % de bonnes réponses = 350 points. Vous pouvez comprendre un texte complexe et saisissez facilement le sens des mots et des expressions grâce au contexte.
  • 85 % de bonnes réponses = 400 points. Vous êtes capable de comprendre n’importe quel texte et de mettre en relation les idées exposées.

Il faudra répondre correctement aux 100 questions pour obtenir le score maximal de l’épreuve de compréhension écrite du TOEIC.

Convertir son score au TOEIC au niveau CECRL

Le TOEIC permet d’évaluer le niveau d’anglais, pour autant, la plupart des candidats sont un peu perdus à l’heure d’interpréter les résultats.

Au-delà du fait que plus votre score est élevé, et plus votre compréhension est bonne, le mieux reste encore de convertir le score obtenu au TOEIC avec l’échelle du CECRL.

Pour rappel, le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues permet de normaliser le niveau en anglais des apprenants. On distingue 5 niveaux de compréhension différents que l’on peut transposer avec la grille du TOEIC :

  • A1, anglais débutant: validé pour un score au TOEIC comprit entre 120 et 225 points.
  • A2, anglais élémentaire: obtenu pour un score au TOEIC comprit entre 225 et 550 points.
  • B1, anglais indépendant: validé pour un score au TOEIC comprit entre 550 et 785 points. À partir de là, considère que vous êtes capable de dialoguer avec un anglophone sans trop de problèmes. C’est donc le niveau minimum requis par la plupart des institutions et entreprises. Cela reste toutefois insuffisant pour réellement faire la différence.
  • B2, anglais indépendant et amélioré: pour un score comprit entre 785 et 945 points. Voici un niveau très acceptable qui vous permettra de mettre en avant vos capacités linguistiques sur un CV.
  • C1, anglais autonome: pour valider ce niveau, vous devez obtenir plus de 945 au TOEIC. Et dans ce cas, on considère que vous parlez pratiquement couramment l’anglais.
  • Le niveau C2 est réservé aux bilingues, ils devraient obtenir la note maximale au TOEIC pour le valider officiellement.

 

LES AUTRES ARTICLES

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Préparez votre entretien d'embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Commencez votre entrainement aujourd'hui