fbpx
Grammaire pour le TOEIC

La grammaire qu’il faut absolument connaître pour réussir son TOEIC

Publié le : Modifié le :

Vous avez décidé de passer votre TOEIC ? Bonne nouvelle, il est impossible de le rater ! En effet, il ne s’agit pas d’avoir ou non son TOEIC, mais d’obtenir le meilleur score possible. Et pour cela, eh bien il faut bachoter votre grammaire anglaise !

Le TOEIC, pourquoi le passer ?

Vous le savez, aujourd’hui maîtriser l’Anglais des affaires est indispensable. Mais ce qui l’est sans doute davantage, c’est de pouvoir faire valoir cette compétence à sa juste valeur auprès des recruteurs et de vos supérieurs.

Sur un marché du travail de plus en plus compétitif, votre simple bonne foi appuyée d’un « Yes, I do speak English very well » est loin de suffire pour convaincre !

La solution : passer une certification de niveau d’Anglais reconnue par les entreprises. Il en existe bien sur plusieurs, mais la plus connue de toutes est le TOEIC.

Vous pouvez vous y préparer seul, mais si vous visez un score supérieur à la moyenne, c’est-à-dire au-delà de 750 points, nous vous conseillons d’envisager une formation avec un coach d’Anglais. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté, et en plus si vous êtes salariés ou à la recherche d’un emploi, vous pouvez faire financer cette formation via votre CPF.

Réussir son TOEIC : 7 points grammaire qu’il faut maîtriser

Le comparatif et le superlatif

Premier point grammaire que nous vous conseillons d’étudier avec attention avant la date fatidique : les comparatifs et les superlatifs en Anglais. Souvent confondues, rarement complètement maîtrisées, ces deux notions sont pourtant extrêmement importantes, car omniprésentes.

Pour rappel :

  • Le comparatif permet, comme son nom l’indique, de comparer deux éléments. Par exemple : learning English is easier than learning Russian. Ou bien : learning English is as simple as learning Spanish.
  • Le superlatif, quant à lui, permet d’affirmer la supériorité ou l’infériorité d’un élément par rapport à tous les autres. Par exemple : English is the most spoken language.

Le gérondif et l’infinitif d’un verbe

Voici à présent un exemple typique de l’un des pièges du TOEIC. En effet, en Anglais, le verbe principal d’une phrase est souvent suivi par un verbe, lequel peut être à l’infinitif ou bien au gérondif.

Par exemple :

  • On dira : I decided to become a doctor because … Et non pas : I decided to becoming a doctor because … Dans ce cas, le verbe principal (To decide) est suivi d’un verbe à l’infinitif.
  • On dira : I gave up learning English because … Et non pas : I gave up to learn English because … Dans ce deuxième exemple, le verbe principal (To give up) est suivi d’un gérondif en –ING.

Pour faire le bon choix entre gérondif et infinitif, il n’y a pas de secret. Il vous faudra apprendre par cœur les listes de verbes et vous entraîner !

Les mots de liaison : un gros plus pour un bon score au TOEIC !

L’épreuve du TOEIC est conçue pour évaluer votre niveau de compréhension d’Anglais, le tout dans une durée limitée et sous l’effet du stress… Autant dire qu’il est très important que vous ayez les bons réflexes pour saisir rapidement l’idée d’un dialogue, d’une description ou d’un article de presse.

L’un de ces réflexes consiste à repérer les mots de liaisons anglais.

  • Les mots de liaison comme : in the first place, firstly ou at the first sight vous aideront à repérer l’idée principale du texte.
  • Les expressions comme : what is more, moreover ou furthermore vous permettront de repérer un second argument.
  • Et puis les mots de liaisons comme : on condition that, providing ou however vous mettrons en alerte, car ils indiquent une nuance, une précision.

Les conditionnels

Autre point grammaire systématiquement testé au TOEIC : les fameux conditionnels. Un exemple en Français : si je vivais en Angleterre, je serais obligé d’apprendre l’Anglais.

En Anglais, on retrouve une structure de phrase similaire où la condition précède le résultat. Par exemple : if I lived in England, I would have to learn English. Ici le schéma est assez simple à identifier : if + present tense + will/won’t.

Mais il existe d’autres façons d’exprimer un conditionnel en Anglais. Et tous les candidats ne s’y attendent pas forcément !

Vous pouvez par exemple vous retrouver face à une phrase conditionnelle de ce style : if I don’t go to work today I may be fired.  Ou encore : Unless I get a better salary in another place, I will stay in this company for a long time.

Pour éviter de vous faire surprendre, et commettre des erreurs bêtes et méchantes, pensez à revoir les différentes formes du conditionnel avant de vous présenter au TOEIC !

Les verbes à particules : point grammaire incontournable du TOEIC

Voici à présent l’une des bêtes noires de la plupart des candidats, car ils sont facilement source de doutes et d’hésitations au moment de cocher la fameuse petite case…

Les verbes à particules sont des verbes suivis d’une préposition. Par exemple :  to take off. Sauf que la particule qui suit le verbe to take peut varier, et par la même occasion, faire varier également le sens du verbe. On peut par exemple dire to take down, ce qui voudrais dire « prendre note ».

Bien sûr, avec un peu d’intuition et de logique, il est possible de trouver le sens du verbe à particules. Mais attention toutefois, car il y a des pièges ! Par exemple to look after ne signifie pas « regarder derrière soi » mais « prendre soin de … ». Mieux vaut donc réviser les verbes à particules les plus courants !

Les modaux

Comme nous le disions un peu plus tôt, le test du TOEIC a été conçu pour tester votre niveau de compréhension. Et certaines questions portent sur des aspects très subtils !

Cette subtilité est généralement portée par ce que l’on appelle : le modal verb.

Souvenez-vous, il s’agit de : can, could, may, might, must, should et de leurs formes négatives respectives.

Mine de rien, ces petits mots apportent une dimension supplémentaire au sens d’une phrase. Par exemple, si vous dites : Yes, I can do that, vous êtes en train de dire que vous allez le faire, c’est sûr. En revanche, si vous dite : Yes, I should do that, dans ce cas vous dites que vous devriez le faire. Il s’agit ici d’une obligation, non d’une probabilité.

Bref, prenez le temps de les revoir, car on a vite faire de confondre la traduction de deux modaux et leur signification respective.

Les expressions courantes et faux-amis

Enfin, ceux d’entre vous qui visent un score proche de 990 (consultez la grille d’évaluation du TOEIC), devront montrer un degré de compréhension proche de celui d’un natif. Autrement dit, parler couramment et donc, avoir une excellente connaissance des expressions idiomatiques anglaises des usages qui ne répondent pas forcément à une règle grammaticale précise.

  • C’est par exemple le cas du choix entre to make et to do, qui n’est pas toujours évident lorsque l’on sort du schéma traditionnel selon lequel make s’utilise pour des actions tandis que do est plutôt utiliser pour se rapporter à une idée, un concept.
  • De même pour certains verbes irréguliers peu courants
  • Ou les expressions pour lesquelles il ne faut surtout pas se calquer sur le Français. Comme pour dire « gagner de l’argent » : to earn money et non to win money.

Pour réviser ce type de point grammaire avant votre TOEIC, il n’y a qu’une seule méthode : s’entraîner quotidiennement avec des supports variés comme des articles issus de la presse anglaise, ou même des films sur le thème du business en anglais.

LES AUTRES ARTICLES

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :