fbpx
à quoi sert le toeic

Le TOEIC : à quoi ça sert ?

Publié le : Modifié le :

Passer le TOEIC, tout le monde en parle, mais savez-vous réellement à quoi ça sert ? La question est légitime. Et la réponse peut éventuellement être très courte : ce test d’anglais sert à certifier de manière officielle votre niveau d’anglais.

 

Toutefois, passer le TOEIC n’est pas anodin. Cela demande une bonne préparation, ce qui peut représenter un certain coût, en plus du prix de l’inscription, qui rôde autour de la centaine d’euros.

 

C’est un investissement, en temps et en argent. Et donc, peut-être que cette question mérite que l’on rentre un peu plus dans les détails. Pour que vous soyez sûre de vous, et que vous sachiez réellement quels sont les enjeux liés au passage du TOEIC.

Qu’est-ce que le TOEIC ?

Première chose, pour comprendre à quoi sert le TOEIC, il faut d’abord savoir de quoi il s’agit. Vous le savez peut-être déjà, il s’agit d’un examen d’anglais reconnu dans le monde entier. Mais savez-vous quelles sont les compétences linguistiques évaluées ? Comment elles le sont ?  Et comment se déroule l’examen ?

 

C’est important de connaître la réponse à ces questions, car c’est ce qui vous permettra de vous faire une idée personnelle au sujet de l’utilité du TOEIC. Il existe beaucoup d’autres tests d’anglais de ce genre, c’est à vous de choisir lequel vous semble le plus pertinent…

Test d’anglais des affaires

TOEIC signifie Test Of English in International Communication, ce qui vous ne dit peut-être pas grand-chose ! Il est pourtant fondamental de comprendre que le TOEIC évalue un type d’anglais bien spécifique, celui du monde de l’entreprise.

 

Son but est d’évaluer votre capacité à communiquer dans un contexte professionnel. Il ne s’agit pas de savoir si vous pourriez vous débrouiller en voyage dans un pays anglophone.

pourquoi passer le toeic

L’objectif ici est plutôt de savoir si vous êtes capable de :

Bref, vous l’aurez compris, le TOEIC sert à savoir dans quelle mesure vous pourriez travailler dans un contexte international. Comme nous le verrons un peu plus loin, il concerne donc ceux dont la carrière est susceptible de les amener à collaborer avec des personnes internationales.

Évaluation de vos compétences linguistiques

Maintenant que vous savez à quoi sert le TOEIC — évaluer vos compétences en communication professionnelles — il s’agit de savoir comment sont évaluées lesdites compétences.

 

Sachez avant tout qu’il existe en réalité 3 types de TOEIC.

Il est bon de savoir que les candidats qui souhaitent faire certifier leur niveau d’anglais en compréhension et en expression devront se présenter aux deux examens correspondants. Et donc payer l’inscription aux deux tests… Inutile de préciser que la plupart des entreprises et/ou universités apprécieront grandement connaître votre niveau de compréhension et d’expression.

Le LINGUASKILL est un examen d’anglais qui permet d’évaluer les 4 compétences linguistiques en un seul examen. Comme le TOEIC, il est reconnu dans le monde. Pour en savoir plus, lisez : Qu’est-ce que le LINGUASKILL ?

À qui s’adresse le TOEIC ?

Comme nous le disions un peu plus tôt, les candidats au TOEIC sont étudiants ou professionnels.

 

Dans le cas des étudiants, le passage du test se fait généralement dans le cadre de leur cursus. Ils bénéficient donc d’une préparation appropriée incluse dans leur programme d’apprentissage. La plupart du temps, sont concernés les étudiants en marketing, vente, finances et ingénierie.

 

Quant aux professionnels, le passage du TOEIC naît de leur propre initiative. En effet, il est aujourd’hui devenu absolument indispensable de pouvoir apporter la preuve de son niveau d’anglais. Et c’est bien à cela que sert le TOEIC !

Toutefois, avant de poursuivre, il est important de comprendre que tous les secteurs d’activité sont concernés. Bien que l’utilité de la maîtrise de l’anglais soit davantage évidente dans certains domaines (notamment ceux que nous avons cités plus haut), il ne faut pas négliger son importance, quel que soit votre métier.

Bref, la plupart des professionnels sont amenés à attester d’un certain niveau d’anglais. Et vous allez vite comprendre en quoi le TOEIC peut vous y aider.

À quoi sert le TOEIC ?

Nous y voici enfin, au centre de notre sujet : à quoi sert le TOEIC. Nous l’avons déjà abordé, ce test permet de certifier de manière officielle et reconnue votre niveau d’anglais en milieu professionnel. Oui mais, comment ?

Correspondance score TOEIC/niveaux CECRL

Avez-vous déjà entendu parler du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) ? Il s’agit d’une norme, mondialement connue et reconnue, qui permet d’uniformiser les scores de certains tests d’anglais, comme le TOEIC.

 

Concrètement, à chaque score obtenu, est attribuée une équivalence sur l’échelle établie par le CECRL. Cette échelle se divise en 3 niveaux de maîtrise, eux-mêmes subdivisés en 2 autres niveaux :

Niveaux A1 et A2, pour les débutants.

 

Il n’est généralement pas suffisant ni pour les étudiants qui souhaitent intégrer une grande école, ni pour les professionnels qui souhaitent se démarquer sur le marché du travail. Les niveaux A1 et A1 correspondent à 225 et 550 points sur la grille du TOEIC (sur un total de 945 points).

Niveaux B1 et B2, pour les intermédiaires.

 

Le niveau B1 est tout à fait respectable, il faut obtenir entre 550 et 785 points pour pouvoir l’attester. Mais, pour que le TOEIC représente un vrai atout sur votre CV, alors il faudra viser plus de 785 points et obtenir le niveau B2. On considère qu’il s’agit d’un niveau d’anglais opérationnel, c’est-à-dire du minimum vital pour être à l’aise en anglais dans pratiquement n’importe quel contexte .

Niveaux C1 et C2, réservés à ceux qui parlent presque ou complètement couramment l’anglais.

 

C’est bien entendu le but ultime de beaucoup de candidats. Néanmoins, si vous avez un tel niveau d’anglais, plutôt que le TOEIC nous vous conseillons de passer l’un des tests Cambridge. Plus prestigieux, ils s’adressent aux apprenants qui ont un excellent niveau.

Comment se préparer pour passer le TOEIC ?

Comme nous le disions à l’instant, pour que le TOEIC vous soit réellement utile, alors il vous faut obtenir plus de 785 points sur un total de 945. C’est un beau challenge si vous débutez, mais c’est loin d’être impossible !

 

D’autant que grâce à votre CPF, vous pouvez suivre une formation d’anglais pour vous préparer de manière adéquate et ainsi obtenir un excellent score. De manière gratuite ou presque.

Se faire coacher, suivre une formation d’anglais

Chez SpeakUp English Coaching, nous préparons régulièrement des professionnels en quête d’un bon score au TOEIC. Notre méthode fonctionne, quels que soient votre niveau et vos difficultés, car elle se base sur les principes du coaching. En d’autres termes, plus qu’une formation d’anglais, il s’agit d’un véritable accompagnement personnalisé et individuel.

 

Les sessions se déroulent en ligne, lorsque vous êtes disponible. Ensemble nous faisons d’abord un premier état des lieux, afin de connaître votre niveau, et d’identifier les points qu’il faut travailler.

suivre formation toeic

Bref, nos coachs vous aident à mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le meilleur score possible. Et pour ne rien gâcher, vous pouvez profiter de cette aide gratuitement, car notre accompagnement est éligible au CPF.

 

LES AUTRES ARTICLES

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :