fbpx
Niveau B1 anglais

Qu’est-ce que le niveau B1 d’anglais ?

Publié le : Modifié le :

Dans les années 90, le CECRL a créé une norme internationale permettant d’uniformiser le niveau de maîtrise linguistique des apprenants. Concrètement, il existe six niveaux : A1, A2, B1, B2, C1 et C2. Aujourd’hui nous allons nous pencher sur le niveau B1 d’anglais, voir à quoi il correspond et quelles sont les compétences censées avoir été acquises.

Les niveaux linguistiques du CECRL : une norme reconnue

Maîtriser l’anglais est devenu un must-have et tout le monde l’a très bien compris. Seulement, dire que l’on speak English very well n’est pas suffisant, il faut des preuves. Aujourd’hui la plupart des entreprises et des universités exigent un niveau de maîtrise bien précis qu’il faut pouvoir démontrer sur le papier.

Connaître son niveau CECRL : c’est indispensable !

Si vous apprenez l’anglais ou si vous comptez le faire, alors vous avez forcément entendu parler des attestations de niveau d’anglais certifiées. À l’instar du TOEIC, du TOEFL ou du IELTS, ces examens ont pour but d’évaluer les connaissances linguistiques des apprenants pour qu’ils puissent ensuite faire-valoir leurs compétences auprès des recruteurs et des universités.

Seul inconvénient : chacun de ces tests a un barème bien particulier. Par exemple l’épreuve du TOEIC est notée sur 990 points, tandis que l’examen du TOEFL octroie une notre sur 120 points. Du coup, les recruteurs et les universités ne s’y retrouvent pas forcément… Et c’est là que les niveaux établis par le CECRL s’avèrent extrêmement pratiques !

Il faut savoir que ces niveaux existent pour toutes les langues, et qu’ils ne sont pas associés à un test en particulier. Les attestations certifiées dont nous parlions à l’instant prévoient en effet toutes une équivalence. Nous verrons cela en fin d’article.

Pour l’heure, vous l’aurez compris, connaître votre niveau d’anglais CECRL est important, car cette information a tout intérêt à figurer sur votre CV. Par ailleurs, certains recruteurs et universités précisent directement le niveau attendu au moyen de cette norme.

Voyons donc quels sont ces fameux 6 niveaux de compétence linguistique.

Du débutant au confirmé : les 6 seuils d’apprentissage

Avant de nous focaliser plus en détail sur le niveau B1 d’anglais, voici les 6 niveaux définis par le CECRL :

  • A1, utilisateur élémentaire, niveau introductif ou de découverte: c’est le grand débutant, celui qui n’a aucune notion de grammaire et très très peu de vocabulaire.
  • A2, utilisateur élémentaire, niveau intermédiaire ou usuel: on se réfère toujours à un débutant, mais à ce niveau quelques notions théoriques basiques sont acquises et l’apprenant peut faire des phrases correctes.
  • B1, utilisateur indépendant, niveau seuil.
  • B2, utilisateur indépendant, niveau avancé, indépendant: c’est le niveau le plus souvent exigé par les recruteurs et les universités. Si vous souhaitez en savoir davantage, nous vous invitons à lire notre article dédié : à quoi correspond le niveau B2 d’anglais ?
  • C1, utilisateur expérimenté, niveau autonome: à partir de ce niveau on désigne les apprenants qui ont acquis toutes les notions théoriques et peuvent s’exprimer avec un vocabulaire précis, quelle que soit la situation. Le niveau C1 d’anglais est l’étape précédente au niveau fluent.
  • C2, utilisateur expérimenté, niveau maîtrise: comme nous le disions à l’instant, il s’agit des personnes qui parlent couramment la langue.

Bien, maintenant que vous pouvez vous situer sur l’échelle des 6 niveaux, voyons à quoi correspond exactement le niveau B1 d’anglais.

C’est quoi le niveau B1 d’anglais ?

Vous l’aurez compris, le niveau B1 d’anglais est un seuil important, car c’est celui à partir duquel on considère que l’apprenant peut communiquer avec un natif. Certes, ses phrases ne seront pas parfaites, son vocabulaire par forcément précis, mais il parviendra à se faire comprendre !

L’utilisateur indépendant

Voici, dans les grandes lignes, à quoi correspond le niveau B1 d’anglais selon le CECRL :

  • Comprendre l’essentiel d’une discussion dans une situation de la vie quotidienne ;
  • Être à l’aise dans un pays anglophone, pouvoir se débrouiller en voyage ;
  • Se faire comprendre lorsqu’il s’agit d’un sujet familier et simple ;
  • Savoir parler de ses expériences, de ses idées, projets et rêves.

Comme nous le disions, le niveau B1 d’anglais est garant d’un début de liberté, d’une certaine autonomie. C’est à partir de ce moment-là que les efforts sont récompensés, car on peut enfin parler l’anglais sans trop de difficultés.

Les compétences acquises dans le détail

Pour ceux qui voudraient connaître la définition du niveau B1 d’anglais de manière précise, voici l’ensemble des critères qui le caractérise :

  • Écouter : comprendre les points essentiels si le langage utilisé est clair et standard. Lorsque le thème est familier, concerne la profession ou les loisirs. Comprendre les émissions de radio et télévisées lorsqu’il s’agit d’un sujet simple et que les locuteurs parlent lentement.
  • Lire : comprendre des écrits rédigés dans le contexte professionnel, ainsi que des descriptions simples et les sentiments exprimés lorsqu’il s’agit d’une lettre ou d’une correspondance interpersonnelle.
  • Parler : communiquer dans la plupart des situations que l’on rencontre en voyage, exprimer les besoins et les envies et parler de sujets de la vie quotidienne.
  • Converser : développer un point de vue et prendre part à une conversation sur à peu près tous les sujets lorsque le vocabulaire utilisé est simple. Et raconter une histoire, un film vu ou un livre lu.
  • Écrire : Produire un texte simple sur un sujet maîtrisé et des lettres personnalisées où sont exprimés les sentiments.

TOEIC, TOEFL, IELTS : quel score pour un niveau B1 ?

Maintenant que vous savez quelles sont les compétences linguistiques d’un niveau B1 d’anglais, reste à savoir à quel score il correspond. Si vous avez passé ou comptez passer l’un de ces examens, n’oubliez pas de préciser le niveau CECRL correspondant !

  • Pour le IELTS, il faudra obtenir entre 3,5 et 4,5 si vous voulez vous prévaloir d’un niveau B2 ;
  • Si vous passez le TOEIC, alors ce sont plus de 275 points qu’il faudra cumuler, et au-delà de 395, vous obtenez le niveau B2 ;
  • Ceux qui comptent passer le TOEFL devront obtenir entre 42 et 71 points ;
  • Enfin, pour le test du EF SET, le niveau B1 est attribué entre 41 et 50 points.

LES AUTRES ARTICLES

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :

Obtenez notre e-book GRATUIT !

Commencez votre entrainement aujourd'hui

Préparez votre entretien d’embauche en anglais dans les meilleures conditions avec notre e-book GRATUIT vous prodiguant tous les conseils pour réussir votre entrevue !

Pour recevoir notre e-book dans votre boite mail :